Accueil > Réseaux > Configuration de base des équipements CISCO

Configuration de base des équipements CISCO

samedi 16 avril 2022, par lantsei

  1. Entrer en mode privilège
  2. Entrer en mode configuration
  3. La commande do, permet d’utiliser une commande accessible depuis le mode privilège sans sortir du mode configuration ou d’un sous mode de configuration.
  4. La commande no permet de revenir à l’état initial d’une commande ou d’effectuer une commande inverse.
  5. Les commandes de retour et de déconnexion :
    • La commande exit permet de revenir au mode de configuration parent.
    • end, de revenir au mode privilège (enable).
    • Logout, pour déconnecter la session.
  6. Redémarrer le routeur :
  7. Sauvegarde et restauration

    Les sources et destinations peuvent être :

    La commande copy running-config startup-config peut être remplacée par la commande write ou wr.

    • Exemple de restauration d’un configuration sauvegardée par tftp

      Il faudra penser à attribuer une adresse ip à une interface réseau et l’activer avant de restaurer la configuration par ftp ou tftp.

  8. Supprimer une configuration
    Par exmple, la configuration de démarrage (startup-config)

    il faudra ensuite redémarrer l’équipement avec la commande reload.

  9. Mise en place des mots de passe
    • Définir un nombre minimum de caractères autorisés pour les mots de passe
    • Accès au mode privilège :
    • Accès en mode configuration :
    • Mot de passe d’administration des interfaces :
      • Port console (con0)
      • Connexions distantes (telnet)

        VTY signifie Virtual TeletYpe.
        L’appareil peut autoriser n connexions virtuelles simultanément :
         5 lignes numérotées de 0 à 4 pour un routeur.
         16 lignes ( 0 à 15) pour un commutateur.

      • Chiffrer les mots de passe
  10. Mise en place des bannières
    • La bannière de message du jour /Message of the Day (motd)
    • La bannière de login
  11. Configuration de l’heure
    • Afficher l’heure du routeur
    • Définir l’heure manuellement

      La valeur MONTH est à saisir en anglais

      Exemple :

  12. Renommer l’équipement
  13. Configurer un nom de domaine
  14. Désactivez la recherche DNS pour empêcher le routeur d’essayer de traduire les commandes saisies comme s’il s’agissait de noms d’hôtes.
  15. Configurer une interface réseau (IPv4) :
    • Entrer en sous-mode de configuration de l’interface

      Les noms des interfaces peuvent s’écrire fa (pour FastEthernet) et g (pour GigabitEthernet) suivis du numéro de port <0-9>/<0-9>.

    • Ajouter une description à cette interface
    • Attribuer une adresse ip à cette interface

      Le masque ne peut être écrit que sous sa forme longue.

    • La commande shutdown permet de désactiver une interface et no shutdown, de l’activer.

      Il est possible de changer l’état de plusieurs interfaces en spécifiant l’option range lors de l’utilisation de la commande interface, puis de renseigner la plage de ports à utiliser séparés du caractère moins ou tiret du 6. Il est aussi possible d’indiquer plusieurs ports séparément à l’aide du caractère de ponctuation virgule.

  16. Configurer une interface réseau IPv6 :
  17. Configurer l’accès SSH
  18. Les commandes d’affichage
    • Afficher les informations matériels et logicielles
    • Afficher la configuration initiale
    • Afficher la configuration courante
    • Afficher la table de routage du routeur
    • Afficher la liste récapitulative des interfaces du routeur
    • Afficher la configuration des vlans